Café Crème, un court métrage sur l’identité et l’assimilation passive

Café Crème, un court métrage sur l’identité et l’assimilation passive

Le court métrage Café crème traite de l’importance de la construction de notre identité dans l’enfance et comment des mots simples, des attitudes peuvent détériorer l’image qu’on a de soi. 

Synopsis

Coraline, une jeune femme noire adoptée par une mère blanche. Elle tente inconsciemment de se rapprocher de cette image maternelle en utilisant des produits cosmétiques éclaircissants pour se blanchir la peau et défrisants pour se lisser les cheveux. Elle héberge depuis peu sa mère Abba qui ne se rend pas compte du mal-être de sa fille car elle est autocentrée et légèrement déconnectée de la réalité. L’utilisation d’une nouvelle crème plus dangereuse va conduire Abba à une prise de conscience de ce complexe identitaire développé par Coraline depuis son enfance …

Informations techniques

  • Réalisatrice : Gaëlle Raymond
  • Pré-minutage provisoire : 14 min
  • Type : Fiction – Couleur
  • Lieux et dates probables de tournage : Paris en juillet 2018.

Comme beaucoup de courts-métrages, Café Crème est autoproduit et ne dispose d’aucunes sources de financement, si ce ne sont mes quelques économies. Pour qu’il puisse voir le jour, nous avons absolument besoin de vos contributions. Alors si le film vous interpelle et que vous voulez le voir exister, on compte sur votre aide !

A propos de la réalisatrice

Gaëlle Raymond a 34 ans et est originaire de la Martinique. Passionnée de théâtre et de cinéma, elle a décidé il y a 2 ans de quitter son île natale et son emploi stable de manager pour suivre sa passion. Élève au Cours Florent, elle réalise ici son 1er court métrage. Ce projet est un double challenge pour elle car elle endosse aussi la casquette de comédienne.

Pour plus d’informations et pour soutenir ce projet, rendez vous sur: https://www.ulule.com/cafe-creme/

Posted on: 29 juin 2018La rédaction

Laisser un commentaire