Cinq questions à la chanteuse Sandraline

Cinq questions à la chanteuse Sandraline

Sandraline

Chanteuse indépendante installée à Toulouse en France, Sandraline nous présente son parcours artistique et son premier titre « Lost Music » qui vient de sortir. Découvrez notre interview.

Biloa Magazine : Pouvez-vous présenter votre parcours artistique? 

Sandraline : Je chante depuis toujours j’ai commencé très jeune à chanter à l’église. Puis plus tard en 2007, j’ai intégré un groupe de gospel toulousain appelé « Soulshine Voices » où de choriste je suis passée soliste.

Je ne me suis jamais dit que j’en ferais mon métier. Ce n’était qu’une passion mais les choses se sont très vite enchaînées pour moi. J’ai été recrutée dans un spectacle musical qui a duré une année au casino Barrière de Toulouse. L’année suivante, j’ai participé au concours international de Soul le Sankofa Soul Contest à Paris où j’ai terminé 2ème du classement. Puis, j’ai intégré de nouveau la troupe du Casino Barrière de Toulouse pendant près de 2 ans jusqu’en juin dernier. Maintenant je m’essaie à une carrière artistique seule avec mes musiciens.

Comment est née votre passion pour la musique ? quelles sont vos influences? Je ne saurais comment vous le dire car je pense réellement être née en aimant la musique. Il n’y a pas eu de déclic particulier, la musique a toujours fait partie de moi.

Mes influences sont variées.  J’ai une totale admiration pour Whitney Houston qui pour moi était la meilleure chanteuse de tous les temps. Les grands artistes de la musique noire m’inspirent aussi : je pense à Aretha Franklin, Tina Turner, Sam Cooke… Et dans des styles différents, des artistes tels que Bjork, The Beatles, Coldplay ou Koffi Olomidé, Papa Wemba et Lokua Kanza m’inspirent tout autant.

Vous venez de sortir le titre « Lost Music »… De quoi parle cette chanson? La chanson « Lost Music » m’a été offerte par une auteur compositeur qui s’appelle Nadia Eyamo. Pour la petite histoire, j’ai cherché sur les réseaux sociaux un auteur-compositeur car j’était décidé à désormais chanter mes propres chansons. J’en avais un peu assez de faire des reprises et j’ai donc fait une annonce. Nadia m’a répondu en me proposant cette chanson qui m’a directement plue : le style, la mélodie, les paroles… tout me plaisait et j’ai décidé d’interprété cette chanson.

« Lost Music » est une chanson dans laquelle plusieurs personnes peuvent s’identifier. Ça parle de deux êtres proches qui ont été séparés, soit par la mort, soit juste par les circonstances de la vie, rupture ou autre. Mais malgré cela, les bons souvenirs restent dans la tête et retentissent telle une musique, car je pense que chacun de nous représente une musique. Donc en résumé, ne gardez dans la tête que les bons moments.

« Lost Music » est en anglais, comptez-vous interpréter des chansons dans d’autres langues ? Je chante en français et je compte aussi chanter dans ma langue natale le lingala.

Quelles sont vos prochains défis et projets suite à ce premier titre ? J’ai pour projet de présenter un EP de 5 titres prochainement, mais j’attends de voir comment le public va recevoir mon titre « Lost Music »… On trouvera dans  cet EP des chansons en français au style Pop, Soul, Rock… et une chanson avec un refrain en lingala.

Et le défis que je me donne est que mon titre soit sur toutes les stations de radios ! 😉

Merci pour vos réponses, souhaitez-vous faire un dernier commentaire? Et bien je vous remercie de me donner la possibilité de faire cette interview et je voudrais aussi remercier les personnes sans qui ce titre n’aurait jamais vu le jour : Nadia Eyamo et JP Coubard (auteurs-compositeurs), Samir Potier et Olivier Fedou (musiciens).

Le titre « Lost Music » est disponible en téléchargement légal sur les plateformes ITunes, Amazon et Deezer.

Plus d’infos :

@Crédit photo : Simon Laprade

Posted on: 14 août 2015La rédaction

Laisser un commentaire