Transferts d’argent : 32 milliards de dollars envoyés vers l’Afrique subsaharienne

single-image

Dans un rapport récent sur les transferts d’argent, la Banque mondiale estime à 550 milliards de dollars le montant de fonds total qui devrait être transféré en 2013 par les migrants dans le monde. 414 milliards de dollars devraient être ainsi envoyés vers les pays en voie de développement dont 32 milliards vers l’Afrique Subsaharienne.

Dans un rapport récent sur les transferts d’argent, la Banque mondiale estime à 550 milliards de dollars le montant de fonds total qui devrait être transféré en 2013 par les migrants dans le monde. 414 milliards de dollars devraient être ainsi envoyés vers les pays en voie de développement dont 32 milliards vers l’Afrique Subsaharienne.

La Banque Mondiale a publié le 2 octobre 2013 un rapport sur les transferts d’argent dans le monde. Ils devraient représenter près de 550 milliards de dollars en 2013 et environs 700 milliards de dollars d’ici 2016. Les pays en voie de développement devraient recevoir la plus grande partie de ces fonds avec 414 milliards de dollars en 2013 (+6,3% par rapport à 2012), et 540 milliards de dollars en 2016.

Sur les 414 milliards de dollars de fonds transférés vers les pays en voie de développement en 2013, 32 milliards sont envoyés vers l’Afrique Subsaharienne et les autres zones devraient recevoir :

  • 115 milliards pour la zone Asie de l’est et Pacifique
  • 114 milliards pour la zone Asie du Sud
  • 61 milliards  pour la zone Amérique latine et Caraïbes
  • 49 milliards  pour la zone Moyen-Orient et Afrique du Nord
  • 43 milliards  pour la zone Europe et Asie centrale

Dans le classement des 10 des pays recevant le plus d’argent, figurent deux pays africains, le Nigeria et l’Égypte, avec respectivement 21 milliards et 20 milliards de dollars pour 2013. Découvrez le classement complet (en dollars) :

  1. l’Inde avec 71 milliards
  2. la Chine avec 60 milliards
  3. Les Philippines avec 26 milliards
  4. Le Mexique avec 22 milliards
  5. Le Nigeria avec 21 milliards
  6. L’Égypte avec 20 milliards
  7. Le Bangladesh avec 15 milliards
  8. Le Pakistan avec 15 milliards
  9. Le Vietnam avec 11 milliards
  10. L’Ukraine avec 9 milliards

Le communiqué de presse souligne par ailleurs le fait que le coût élevé de l’envoi de fonds par des circuits formels, qui représente 9% par an en moyenne, entrave l’utilisation des rapatriements à des fins de développement, car les particuliers privilégient des moyens informels pour envoyer de l’argent chez eux.

Source : Communiqué de presse La Banque Mondiale