81 enfants dans le monde sur 100 sont scolarisés en primaire

single-image

Dans un rapport publié le 30 janvier dernier l’UNICEF indique que 81 enfants dans le monde sur 100 sont scolarisés. Une situation globale qui s’améliore mais si il existe encore beaucoup de disparités.

Dans un rapport publié le 30 janvier 2014, l’UNICEF indique que 81 enfants dans le monde sur 100 sont scolarisés en primaire. Une situation globale qui s’améliore même s’il existe encore beaucoup de disparités.
Source image ; Pixabay.com
Source image : Pixabay.com

Dans un rapport publié le 30 janvier 2014, l’UNICEF note des améliorations sur les conditions des enfants, mais insiste aussi sur l’importance des données pour faire progresser la cause des enfants et mettre en lumière les inégalités relatives à l’accès aux services et à la protection.

De nombreux progrès ont été réalisés depuis la signature de la Convention relative aux droits de l’enfant en 1989, et dans le cadre des efforts mis en œuvre pour atteindre les objectifs du Millénaire pour le développement d’ici 2015.

Le rapport de l’UNICEF, intitulé La situation des enfants dans le monde 2014 en chiffres, souligne que :

  • Quelque 90 millions d’enfants, qui seraient décédés avant d’atteindre l’âge de cinq ans si le taux de mortalité infantile était resté au même niveau qu’en 1990, sont toujours en vie, et ce, en grande partie grâce aux progrès réalisés dans les domaines de la vaccination, de la santé, de l’approvisionnement en eau et de l’assainissement.
  • Les retards de croissance ont diminué de 37% depuis 1990 grâce à des progrès en matière de nutrition.
  • Le taux d’inscription à l’école primaire est en hausse, même dans les pays en développement particulièrement démunis : en 1990, seulement 53 enfants sur 100 étaient scolarisés. En 2011, cette statistique est passée à 81 enfants sur 100.

Malgré cela, les statistiques figurant dans le rapport, intitulé La Situation des enfants dans le monde en chiffres –Chaque enfant compte : Dévoiler les disparités, promouvoir les droits de l’enfant, témoignent des droits de l’enfant qui ne sont actuellement pas respectés :

  • Quelque 6,6 millions d’enfants âgés de moins de cinq ans sont décédés en 2012, la plupart de causes pouvant être évitées. Leur droit fondamental de vivre et grandir n’a pas été respecté.
  • À l’échelle mondiale, 15% des enfants effectuent un travail qui compromet leur droit à être protégés contre l’exploitation et brime leurs droits d’apprendre et de jouer.
  • 11% des filles sont mariées avant l’âge de 15 ans, ce qui compromet leurs droits à la santé, à l’éducation et à une protection.

Les données révèlent aussi des lacunes et des inégalités montrant que les progrès réalisés en matière de développement sont inégalement répartis :

  • Les enfants comptant parmi les plus pauvres du monde ont trois fois moins de possibilités (2,7) que les plus riches de naître en présence d’une professionnelle ou d’un professionnel de la santé qualifié, ce qui accroît les risques de complications liées à l’accouchement pour eux-mêmes et pour leur mère.
  • Au Niger, tous les ménages urbains ont accès à de l’eau potable, comparativement à 39% seulement des ménages ruraux.
  • Au Tchad, on compte seulement 44 filles pour 100 garçons inscrits à l’école secondaire. Les filles ne bénéficient pas de l’éducation, de la protection ou des services que procurent les établissements scolaires.

Le rapport souligne par ailleurs que compter les enfants dans les statistiques leur donne plus de visibilité ; et cet acte de reconnaissance permet de répondre à leurs besoins et de faire progresser leurs droits.

Source : communiqué de presse UNICEF