Des perturbateurs endocriniens dans nos produits de beauté

single-image

L’association des consommateurs UFC Que Choisir publie une enquête révélant la présence de perturbateurs endocriniens dans les produits de beauté et d’hygiène corporelle qu’on utilise au quotidien comme les gels douches, dentifrices, shampoings et maquillage.

L’association de consommateurs UFC Que Choisir publie une enquête révélant la présence de perturbateurs endocriniens dans les produits de beauté et d’hygiène corporelle qu’on utilise au quotidien, comme les gels douches, dentifrices, shampoings et le maquillage.

D’après le communiqué de presse, des perturbateurs endocriniens ont été trouvés dans ces produits de soins sous la forme de conservateurs, d’antibactériens, de filtres solaires et d’émollients, et peuvent avoir des conséquences sur la santé, notamment sur la fertilité. Car les perturbateurs endocriniens sont des molécules qui agissent sur notre équilibre hormonal et le fonctionnement normal de notre organisme. Ces molécules seraient d’ailleurs considérés comme une menace mondiale pour la santé par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE).

UFC Que Choisir attire par ailleurs notre attention sur l’effet cocktail de l’usage de plusieurs produits de beauté et d’hygiène contenant des perturbateurs endocriniens. En effet, cette pratique serait néfaste pour notre santé du fait de l’accumulation des doses, même faibles, contenues dans ces produits.

Par conséquent, l’association demande à la Commission Européenne de réaliser des études indépendantes sur les perturbateurs endocriniens pour évaluer leurs conséquences à long terme sur notre santé; et de contraindre les marques à retirer les composants à risques de leurs produits, et également, de réaliser un étiquetage complet dans l’intérêt des consommateurs.