Entrepreneurethnik.com 8 ans après

single-image

Dans notre série Que sont-elles, que sont-ils devenu(e)s ?, découvrez comment a évolué le projet Entrepreneurethnik.com porté par Arnaud Segla depuis notre première entrevue réalisée le 28 octobre 2013.


Merci Biloa-magazine pour cette occasion donnée de faire un bilan huit ans après notre entrevue dans la série Avis d’expert.

L’intérêt pour le phénomène d’entrepreneuriat ethnique pour lequel je militais a quelque peu tari. En effet, le terme “Ethnique” qui était déjà perçu par certains comme une stigmatisation de plus, a fini par rebuter quelque peu l’auditoire voire faire peur. Il faut dire qu’on l’a bien trop souvent associé, à tort, à une idée de revendication supplémentaire et de repli identitaire ne répondant pas assez au discours affiché d’inclusion socioéconomique.

L’entrepreneuriat ethnique n’est en fait que la dénomination des nombreuses activités génératrices de revenu qu’opèrent les diverses minorités composant les communautés culturelles se référant plus à leur ethnie et non à la nation représentée par le Système d’accueil. Ces activités socioéconomiques se font à titre de nouveaux arrivants puis d’immigrants intégrés à l’économie locale lorsque ces derniers choisissent de garder le lien avec l’ethnicité dans leur offre de produits ou de services. 

Finalement par effet de mode, le mot “Diversité” Entrepreneuriale lui a été substitué et je me suis plié au jeu de la popularité de cette terminologie, quelque peu lâche, par réalisme Marketing. Toutefois pour moi, il s’agit là d’une appellation assez “fourre-tout” et galvaudée. 

Cela dit, en huit ans j’ai écrit plusieurs monographies sur le sujet en marge d’une carrière professionnelle dans le conseil en développement économique des entrepreneurs ethniques au Canada puis l’autonomisation économique des entrepreneurs informels en Afrique. 

À présent, je tente le dur pari de faire fleurir mon propre projet d’affaires qui est rentré dans sa phase de commercialisation après une patiente structuration. Ainsi, les deux plateformes promises dans mon entrevue de 2013 sont fonctionnelles avec un nombre limité de participants pour le moment.

Dans le cadre de mes activités de développement d’affaires, je prépare un repositionnement en (Re)Structuration des entreprises aux prises avec les effets et enjeux des différentes crises. Je reste donc au service des entrepreneurs dits de la “Diversité” (TPE, PME et ONG) pour leur proposer une meilleure performance économique et adaptation sociale de leurs projets sur la base de notre modèle exclusif.

Il revient aux entrepreneurs ethniques ou de la diversité d’oser investir dans les ressources nécessaires à la croissance de leurs projets au moment opportun tout en visant un succès réaliste en viabilité et durabilité. C’est à cette condition que pourra voir le jour une économie et une société que je qualifie de “l’Interculturel” basé sur le partage et l’échange entre les communautés d’une même Cité afin de servir d’exemple au reste du Monde…

Pour aller plus loin