Entretien avec Marie-Ange Adousso, architecte et fondatrice de Poly-design

single-image

Interview-Portrait de Marie-Ange Adousso, architecte et fondatrice de Poly-Design, une agence située dans la province du Québec au Canada.

Marie-Ange Adousso, architecte et fondatrice de Poly-Design
Marie-Ange Adousso, architecte et fondatrice de Poly-Design

Interview-Portrait de Marie-Ange Adousso, architecte et fondatrice de Poly-Design, une agence située dans la province du Québec au Canada.

Biloa-Magazine : Quelle formation avez-vous suivi pour devenir architecte ? 

Marie-Ange Adousso : J’ai étudié à l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Strasbourg (ENSAS) où j’ai obtenu en 2007, un diplôme d’études en Architecture (équivalent du baccalauréat au Canada) puis j’ai poursuivi ma formation à Paris, où j’ai obtenu en 2010 une maîtrise en Architecture à l’École Nationale Supérieure de Paris la Villette (ENSAPLV).

Pourquoi avoir choisi l’architecture ? Qu’est ce qui vous plaît le plus dans votre métier ? Depuis toute petite, mon rêve est d’être architecte car j’aime énormément dessiner. Ce qui me plaît le plus dans l’architecture c’est la création. Chaque projet et chaque client est UNIQUE. J’aime le défi qui est lancé au démarrage de mes mandats et qui consiste à créer un lieu de vie qui respecte le besoin de mes clients tout en me laissant m’exprimer artistiquement.

La profession étant majoritairement dominée par les hommes, n’est-ce pas difficile de s’imposer en tant que femme et d’y faire sa place ? Je crois qu’il y a encore du chemin à faire pour que les femmes soient plus nombreuses dans le domaine de l’architecture plus généralement de la construction. Des femmes, comme l’architecte Zaha Hadid m’ont toujours inspirée car elle a été la première femme architecte à remporter le prix Pritzker en 2004 (Nobel de l’architecture). Au Québec, la présence des organismes comme les ‘’ elles de la construction ‘’ font la différence car ils font la promotion des femmes dans le domaine de la construction tout en assurant la relève. Je pense donc, qu’il y a du changement positif au niveau la valorisation de notre travail. C’est notre détermination et notre rigueur qui nous permettront de continuer à nous imposer et d’être reconnue dans le métier.

Quel(s) conseils donneriez-vous à des jeunes femmes intéressées par le métier d’architecte ? Je les encouragerais donc à foncer et à ne jamais abandonner car c’est un beau métier qui mêle l’artistique et le technique. Je les inviterais donc à ne pas hésiter si elles veulent devenir architecte, et de garder en tête que ce beau métier n’est pas réservé aux hommes.

Pouvez-vous nous parler de votre expérience dans le domaine ? Je cumule 9 ans d’expériences dans le domaine de l’architecture. J’ai été à la charge de projets très variés qui vont de la création de résidences privées, de logements sociaux, d’usines, de maisons de retraite et d’édifices publics. Mes expériences professionnelles ont eu un rôle important dans mon apprentissage du métier car en règle générale la formation académique reste tout de même très théorique donc c’est avec une expérience dans les bureaux d’architectes que j’ai pu connaitre les rouages du métier.

Pourquoi avoir choisi de lancer votre propre entreprise ? En 2014, j’ai connu mon premier licenciement et cela a été très difficile à vivre mais je me suis ressaisie et j’ai décidé de prendre mon destin en main. En créant POLY-DESIGN, j’ai voulu valoriser mes compétences en les proposant directement aux gens, se faisant je me suis positionner en tant que jeune femme entrepreneur et immigrante.

Quel est le concept de Poly-Design et quels services proposez-vous ? Poly-Design tire son nom de Polyvalence et le concept est justement d’offrir des services qui sont polyvalents mais complémentaires. Pour les particuliers, je propose la conception de plan de maison neuve, d’agrandissement. Je propose aussi des plans pour les rénovations intérieures (cuisine et salle de bain, etc…), les aménagements extérieurs (patio, terrasse…). J’offre aussi des services aux municipalités et aux entreprises de la construction (promoteurs immobiliers et contracteurs), notamment dans la visualisation en 3D de leurs projets. Pour les commerces, j’offre des services également de design d’intérieur et d’extérieur qui s’exprime à travers le renouvellement de l’image commerciale. Je peux dire, de manière générale que pour chaque projet, il y a une étude des réglementations applicables à chaque municipalité et des normes de construction, un choix des matériaux adéquat et harmonieux, une estimation des coûts, et un accompagnement dans le choix des entrepreneurs qualifiés pour la réalisation du projet.

Pouvez-vous nous donner des exemples de projets que vous avez réalisé ? Voici quelques projets réalisés pour des particuliers qui seront en phase de chantier au printemps 2016 :

  • Nouvelle résidence à Plessisville (surface de 195m2 ou 2100pi2)
  • Agrandissement d’une maison de style cottage à Québec (surface de 44m2 ou 473 pi2)
  • Agrandissement d’un bungalow à Boucherville (surface 55 m2 ou 585 pi2)
  • Création d’une salle de bain à Bécancour (16m2 ou 170 pi2)

Autres exemples de projets :

  • Design commercial d’une librairie à Montréal
  • Design d’une Garderie à Montréal
  • Simulation 3D de l’intégration d’un amphithéâtre extérieur à Plessisville
  • Simulation 3D d’un nouveau développement résidentiel à Plessisville

Comment voyez-vous évoluer votre entreprise à moyen et long terme ? En à peine une année d’existence, Poly-Design a connu un bon démarrage et je souhaite continuer dans cette lancée. Le plan est d’agrandir la taille de l’entreprise progressivement donc avoir des employés dans les prochaines années. Je suis ouverte fortement à la collaboration stratégique et au partenariat d’affaires.

Vous êtes par ailleurs membre du collectif Force Fierté Immigration Québec-Canada. Pouvez-vous nous parler de cet organisme et des services qu’il propose aux entrepreneurs ? J’ai aidé à fonder le collectif Force Fierté Immigration Québec-Canada dont je suis la vice-présidente. Je m’investis dans la promotion et la valorisation des talents issus de l’immigration au Québec & au Canada. En tant que femme entrepreneure immigrante, j’ai dû surmonter de nombreux défis afin de m’imposer. Les personnes immigrantes sont généralement mal informées sur les réalités professionnelles au Québec. Notre collectif veut aider les personnes immigrantes à mieux s’épanouir au sein de la société québécoise en les aidant à valoriser et promouvoir leur capital humain.

Merci pour vos réponses. Souhaitez-vous faire un dernier commentaire? Poly-Design a été l’une des 60 entreprises sélectionnées sur le volet afin de repenser la Ville du Lac Mégantic en novembre 2014, cela a été une réelle fierté d’avoir pu contribuer le plus humblement possible à la définition d’un programme d’idées architecturales et de stratégies urbanistiques qui visent à la reconstruction harmonieuse de la ville.

Site web : www.poly-design.ca