International | L’écrivain sénégalais Mohamed Mbougar Sarr remporte le prix Goncourt 2021

single-image
Publicité

L’écrivain sénégalais Mohamed Mbougar Sarr a remporté au premier tour, mercredi 3 novembre 2021, le prix Goncourt 2021 avec son roman La plus secrète mémoire des hommes, publié aux éditions Philippe Rey/Jimsaan. 

Le lauréat du 119e prix Goncourt devient ainsi le premier écrivain originaire de l’Afrique subsaharienne a remporté ce prix.

Synopsis du roman

En 2018, Diégane Latyr Faye, jeune écrivain sénégalais, découvre à Paris un livre mythique, paru en 1938 : Le labyrinthe de l’inhumain. On a perdu la trace de son auteur, qualifié en son temps de « Rimbaud nègre », depuis le scandale que déclencha la parution de son texte. Diégane s’engage alors, fasciné, sur la piste du mystérieux T.C. Elimane, se confrontant aux grandes tragédies que sont le colonialisme ou la Shoah. Du Sénégal à la France en passant par l’Argentine, quelle vérité l’attend au centre de ce labyrinthe ?
Sans jamais perdre le fil de cette quête qui l’accapare, Diégane, à Paris, fréquente
un groupe de jeunes auteurs africains : tous s’observent, discutent, boivent, font beaucoup l’amour, et s’interrogent sur la nécessité de la création à partir de l’exil. Il va surtout s’attacher à deux femmes : la sulfureuse Siga, détentrice de secrets, et la fugace photojournaliste Aïda…

Photo: Sarr Mohamed Mbougar © Antoine Tempe

Publicité