La Petite-Bourgogne, quartier historique du Jazz à Montréal

single-image
Peinture Murale du musicien de Jazz Oliver Jones à Montréal
Peinture Murale du musicien de Jazz Oliver Jones à Montréal (coin rue Lionel Groulx et rue Georges Vanier)

C’est dans l’arrondissement du Sud-Ouest, dans le quartier de la Petite-Bourgogne qu’à émerger dans les années 20, la scène Jazz montréalaise.

De nombreux musiciens de Jazz ont vu le jour ou ont vécu dans le quartier de la Petite-Bourgogne situé dans l’arrondissement du Sud-Ouest à Montréal. C’est le cas par exemple des artistes suivants : Oscar Peterson, Oliver Jones, Norman Marshall Villeneuve, Nelson Symonds, Charlie Biddle, Louis MetcalfJohnny Holmes, Steep Wade, Maury Kaye

A partir des années 20 et pendant de nombreuses années, ce quartier a été une place incontournable pour les amateurs de Jazz grâce à ses nombreux musiciens mais aussi grâce à ses clubs et ses bars clandestins dans la période de la prohibition.

Parc des Jazzmen à Montréal
Parc des Jazzmen à Montréal

L’histoire de la Petite Bourgogne est étroitement liée à celle de la communauté noire anglophone de classe ouvrière. Ces ouvriers noirs étaient pour la plupart des afro-américains, des afro-canadiens et caribéens britanniques, venus travailler pour les compagnies de chemins de fer alors que Montréal connaissait un fort développement industriel Pour certains aussi, il s’agissait de fuir la ségrégation raciale qui sévissait aux Etats-Unis à cette époque.

Le Web documentaire “Jazz Petite Bourgogne” retrace ces années effervescence à Montréal dans une série de 14 capsules vidéos composés de nombreuses archives musicales, interviews et reportages d’époque. A découvrir ici 

Aujourd’hui, il reste peu de lieux de cette période mais Montréal est encore (re)connue dans le monde pour son Festival International de Jazz.

Crédits Photo : Biloa Magazine