Méva Raharisaina, créatrice de mariages (Metys&Vous)

single-image

Découvrez dans notre interview de Méva Raharisaina, créatrice de mariages de l’agence Metys&Vous, son parcours ainsi que de nombreuses astuces pour bien organiser son mariage.

Découvrez dans notre interview de Méva Raharisaina, créatrice de mariages de l’agence Metys&Vous, son parcours ainsi que de nombreuses astuces pour bien organiser son mariage.

Méva Raharisaina : Bonjour, je m’appelle Méva Raharisaina, j’ai 33 ans depuis peu et ce n’est pas si douloureux , bien au contraire ! Je suis franco-malgache, je partage ma vie avec un juif franco-tunisien et habite depuis peu à Orléans (la ville de la courageuse Jeanne d’Arc). J’ai un bac littéraire en poche option théâtre et j’ai un Master en sociologie de la culture et en management de projet.

Après avoir pas mal galéré à la fin de mes études pour trouver mon premier poste, j’ai été chargée de projet pour des agences de marketing et de communication et enfin avant de monter mon agence de wedding planner, j’étais chargée de développement et communication pour un bi-média à Paris durant deux belles années avec une super équipe.

C’est d’ailleurs par le biais de ce poste que j’ai eu l’opportunité de faire de belles rencontres professionnelles et artistiques, et que mon désir de devenir “officiellement” organisatrice de mariages devenait une évidence. Je ne pouvais plus communiquer, échanger, organiser des événements pour les autres, et ne pas donner vie à mon projet personnel (que je préparais sagement de mon côté).

Je suis organisatrice de mariages depuis septembre 2010 mais exerce l’activité à temps plein depuis fin 2013 ( j’ai préféré être prudente car c’est un métier qui n’est pas encore répandu et les futurs mariés en France n’ont pas le réflexe de prendre contact avec une WP).

Biloa Magazine :  Comment définissez-vous votre métier ?

Méva Raharisaina : Je suis créatrice de mariages et non organisatrice car mon métier ne se résume pas à organiser, planifier et gérer la logistique d’un mariage même si il est vrai que cela prend la moitié de mon temps de travail. Mais il y a aussi la partie création qui me prend l’autre moitié du temps voire plus car je peux dépenser beaucoup d’énergie à imaginer la décoration, la scénographie d’un mariage…

Chaque mariage est pour moi un condensé de vie des couples et cela doit refléter: leurs histoires, leurs parcours, leurs cultures.

AGENCE METYS“Mon travail est de faire de chaque mariage une représentation sublimée du couple et de leur amour et d’y apporter ma petite touche de folie.”

 

Je dois m’adapter à chaque rencontre car chaque couple est une nouvelle aventure: cela engendre de nouvelles idées.

Pour satisfaire les futurs mariés, je me suis créée un réseau de jeunes créateurs qui ne travaillent pas uniquement dans le secteur du mariage et cette diversité d’univers nourrit mon travail.

Il est indispensable pour moi de sortir de la sphère 100% mariage car je ne veux pas restreindre le champ des possibles des futurs mariés dans des codes et des tendances établis par la “wedding sphère”. La créativité est universelle: un défilé de mode, une balade, une expo photo, les mariés eux-mêmes peuvent m’inspirer pour la scénographie d’une réception.

Je ne vis pas, je dors pas mariages, je suis dans le réel: celui des mariés.

Par contre, la seule chose qui change peu , c’est ma façon d’organiser: mes outils sont les mêmes : rétro-planning, élaboration de budget prévisionnel, cahier de tendances, cahier des charges etc.

Grâce à ce métier, je suis devenue créatrice de belles histoires.

Biloa Magazine : Quel est le poste de dépenses le plus élevé dans le budget d’un mariage ?Metys&vous photo 3

Méva Raharisaina : La répartition des dépenses est très variables selon les couples mais en majorité , le budget traiteur est le poste de dépense le plus élevé : entre 2 500 et 3 500 euros hors boisson / 100 invités.

Les prix indiqués sont une moyenne mais cela peut varier considérablement selon la région, la période, le nombre d’invités etc. sachant que les prix sont plus élevés en période haute entre mi-juin et fin août.

Biloa Magazine : Dans l’idéal, combien de temps avant le jour J devrait-on commencer à organiser son mariage ?

Méva Raharisaina : Dans l’idéal, je dirais 12 mois car entre les démarches administratives et religieuses (si il y a cérémonie religieuse) le choix des dates, allouer un budget réaliste, tout cela prend du temps (un mois et demi environ) sachant que vous devez gérer cela entre le travail, la maison, les sorties.. Vous n’aurez pas toujours le temps nécessaire.

Biloa Magazine : Si vous deviez donner qu’un seul conseil aux futures mariés pour l’organisation de leur mariage ce serait lequel ?

Faites vous plaisir, n’écoutez pas les blablas autour de vous (car il peut y en avoir). Votre mariage doit être l’expression de votre histoire et de votre amour.

Biloa Magazine : Donnez-nous 3 bonnes raisons de faire appel aux services d’un wedding planner

Méva Raharisaina : 

  1. Bénéficier du savoir-faire d’une équipe de professionnel pour créer votre mariage à votre image
  2. Profiter pleinement de l’année pour faire les tâches qui vous font plaisir et rien d’autre
  3. Economiser du temps et de l’argent grâce au réseau du wedding-planner

Biloa Magazine : Combien faut-il compter pour s’offrir vos services?

Méva Raharisaina : Pour réaliser la scénographie, la décoration du mariage et la coordination du jour J, mes services sont à partir de 1 500 euros.

Biloa Magazine : Merci pour vos réponses, souhaitez-vous faire un dernier commentaire?

Méva Raharisaina :  Je terminerais sur une citation de Georges Bernard Shaw qui résume mon travail et que vous retrouverez sur mon site : “Vous voyez des choses et vous dites ‘Pourquoi’? Mais moi je rêve de choses qui n’ont jamais existé et je dis ‘Pourquoi pas’?”

Metys&Vous logo-07.01.14

Pour en savoir plus sur Méva Raharisaina et son agence Metys&Vous consultez les liens suivants :