On y était… Prix de l’Entrepreneur Nord-Sud

single-image

Biloa Magazine a assisté vendredi 6 novembre 2015 à la remise des Prix de l’Entrepreneur Nord-Sud organisé par Cofides Nord-Sud qui fêtait également les 20 ans de l’organisme.

Cofides Nord Sud10

Biloa Magazine a assisté vendredi 6 novembre 2015 à la remise des Prix de l’Entrepreneur Nord-Sud organisé par Cofides Nord-Sud qui fêtait également les 20 ans de l’organisme. Découvrez notre reportage de la soirée.

Cofides Nord Sud 5

Organisée par Cofides Nord-Sud en partenariat avec le SIAD, la remise des Prix de l’Entrepreneur Nord-Sud a eu lieu le vendredi 6 novembre 2015 au théâtre La Générale à Montreuil près de Paris. Parmi les lauréats, on compte par exemple un entrepreneur d’origine Camerounaise qui grâce à ce prix va pouvoir créer des emplois dans son pays d’origine.

Cofides Nord Sud6

Cette soirée était aussi dédiée aux 20 ans de COFIDES NORD-SUD. L’organisme permet aux personnes désirant d’entreprendre en Afrique de se lancer dans l’aventure grâce à la finance solidaire. Cet organisme a été mis en place en 1995 afin que les individus de l’hémisphère Nord puissent investir en Afrique dans leur pays d’origine. Ce programme est déjà bien implanté dans plusieurs pays de l’Afrique de Ouest.

Cofides Nord Sud12

L’organisme apporte une aide financière aux entrepreneurs qui ne réunissent pas tous les critères nécessaires à l’obtention d’un prêt. Bernard Mercat, Président de cette initiative, s’est entouré de plusieurs partenaires tels que la Banque of Africa et Cités Lab. Ces partenaires permettent aux jeunes entrepreneurs d’accéder à leur objectif tout en se formant et en étant accompagné dans la réalisation de leur projet.

Cofides Nord Sud

Notre avis :

A travers les Prix de l’Entrepreneur Nord-Sud, on peut constater que vivre en Europe tout en participant au développement des pays du Sud n’est pas indissociable. Comme le dit le le dicton “Qui se donne les moyens réussi!”, investir en Afrique ne doit plus être une crainte mais une opportunité à saisir.

Adèle Thiam, correspondante Paris de Biloa Magazine

Crédits Photos : Nguyen Thao Tran