Des outils juridiques gratuits pour les jeunes

single-image
Publicité
Article mis à jour le : 7 mars 2021

Pour connaître ses droits et les faire valoir, notamment lors d’interpellations policières, nous avons identifié deux initiatives intéressantes : le compte Instagram de la clinique juridique de Montréal-Nord ainsi que l’appli Bon cop Bad cop. Des outils juridiques accessibles à toute la famille et en particulier les plus jeunes. 

Le compte Instagram de la clinique juridique de Montréal-Nord

Ce compte publie régulièrement des informations juridiques pertinentes portant sur le droit de la jeunesse, de la famille, du travail, de l’immigration et sur le droit criminel. L’originalité de ce compte est que les informations juridiques sont publiées dans 5 langues : français, anglais, espagnol, créole et arabe.

Le compte aborde ainsi des problématiques pouvant toucher tous les membres d’une famille, comme la discrimination et l’accès au logement, la violence conjugale, la garde partagée, l’harcèlement psychologique au travail ou encore le pouvoir policier.  

Fondée par l’avocate Marie-Livia Beaugé dans le cadre d’un projet de l’organisme Hoodstock, la clinique juridique de Montréal-Nord offre depuis l’automne 2020, des consultations individuelles gratuites à la population locale. Et si vous n’habitez pas ce secteur, vous pouvez consulter les organismes communautaires près de chez vous pour connaitre ceux proposant des services d’aide juridique.

Cliquez ici pour découvrir le compte Instagram de la clinique juridique de Montréal-Nord

View this post on Instagram

 

A post shared by CJMN (@cj_mn)

L’appli Bon Cop Bad Cop

L’application mobile Bon Cop Bad Cop est une autre initiative de l’avocate Marie-Livia Beaugé. Lancée en décembre 2020, cette application a pour objectif de lutter contre le profilage racial, le racisme systémique et les bavures policière. 

Avec cette application, vous pourrez faire valoir vos droits lors d’interpellations policières. Bon Cop Bad Cop permet précisément de : 

  • connaître ses droits, 
  • enregistrer l’audio des interpellations policières, 
  • et prendre contact avec un(e) avocat(e) pour défendre ses droits. 

L’application est téléchargeable gratuitement sur Apple store et Google store.

Pour aller plus loin


Photo: Keira Burton – Pexels

Publicité