Roman : Nègre pendu de Léo Pitte

Le roman “Nègre pendu” de Léo Pitte met en lumière une séquence historique peu connue et dérangeante : celle d’une guerre interraciale dans les rangs de l’armée américaine durant la Seconde guerre mondiale.

Le roman “Nègre pendu” de Léo Pitte met en lumière une séquence historique peu connue et dérangeante : celle d’une guerre interraciale dans les rangs de l’armée américaine durant la Seconde guerre mondiale.

image couv nègre pendu

Alors qu’on a célébré en juin 2014 les 70 ans du Débarquement des pays alliés sur les plages de Normandie en France venant libérer l’Europe des Nazis, Léo Pitte, diplômé d’Histoire des émotions en politique à l’Ehess, dévoile dans son roman Nègre pendu une facette peu glorieuse de cette période.

L’histoire 

Un soldat nègre est-il en capacité de faire la guerre ? À cette question, l’État-major de l’armée américaine a répondu catégoriquement « non » en 1944 (tout comme en 1914). Lors du débarquement en Normandie, les soldats noirs sont cantonnés aux tâches subalternes.

« Ces nègres ne sont pas des nôtres, il faut les éliminer», telle est la conviction du lieutenant-colonel Wallace. Aussi quand ses soldats Blancs organisent des virées nocturnes à la recherche de Normandes à violer, Wallace prend soin de mobiliser quelques soldats nègres. Ces derniers ont ordre de livrer les malheureuses aux soldats blancs, prudemment restés en retrait. Ce sont ces Gi’s noirs qui seront jugés par le tribunal militaire et pendus. Mais les rescapés vont s’insurger.

Informations pratiques 

  • Date de publication :  le 21 août 2014
  • Editions François Bourin
  • 115 pages
  • Prix : 12 euros
  • Disponible en librairie et sur internet notamment sur Sauramps.com

(Source : communiqué de presse de l’éditeur )